• Les marraines de guerre

    Les marraines de guerre

    En ce jour de 11 novembre, nous pensons à tous ceux qui se sont battus et sont morts pour la France lors de la première guerre mondiale.

    Mais nous pensons rarement à ces femmes qui ont contribué à rendre, autant que faire se peut, la vie un tout petit peu moins difficile aux Poilus, ce sont les marraines de Guerre.

    Bien sûr, les soldats recevaient lettres et colis de leur famille, femme, soeur, parents, fiancée.

    Mais ceux qui n'avaient personne ?

    Ainsi a été créée en 1915 l'institution des marraines de Guerre.

    Des femmes et jeunes filles s'engageaient à entretenir une correspondance suivie avec un soldat du front, à lui envoyer régulièrement des lettres et colis. Vêtements chauds, tabac et nourriture étaient les bienvenus pour supporter la dure condition de vie dans les tranchées, et les lettres pour leur redonner du courage, les distraire, les informer de la vie à l'arrière, leur donner un peu de rêve et d'espoir.

    Les marraines de guerre

    Pour certains, c'était par le biais de petites annonces qu'ils pouvaient trouver une marraine.

    Etaient-elles toutes sérieuses ?

    Les marraines de guerre

     

     

    Pour d'autres, c'était par le biais d'un camarade de régiment qui avait une ou plusieurs soeurs, heureuses de participer au réconfort d'un ami de leur frère.

    Une mère de famille pouvait aussi réconforter un ou plusieurs soldats en plus de son mari et de son ou ses fils .

    Certaines de ces marraines épousèrent leur filleul à la fin de la Guerre

    Les marraines de guerre

     

    Les marraines de guerre

    Les marraines de guerre

    Je termine par cette carte de ma collection, envoyée par un père à son fils, hospitalisé, le 9 mai 1917

    ""Cher fils

    Je t'embrasse bien affectueusement ainsi que ta maman et Simone.

    Je pense que la guérison approche et que tu iras rapidement mieux

    Ton père"

    Les marraines de guerre

    J'espère que Marcel se sera remis de ses blessures et surtout que la guerre était ainsi finie pour lui, ce qui n'a pas été le cas pour tous les blessés de guerre, renvoyé au front une fois guéris...

    Je ne peux que vous recommander le très beau film "La chambre des officiers" qui parle des "gueules cassées" de la 1ere guerre.


  • Commentaires

    1
    Mercredi 11 Novembre 2015 à 19:02

    Nsoir

    des amis très proches se sont connus ainsi..

    elle était marraine de guerre en 1939

    ils se sont mariés ils ont eu 3  enfants 

    bonne soirée 

      • Mercredi 11 Novembre 2015 à 19:07

        Bonsoir mamounette

        Je ne savais pas qu'il y avait eu aussi des marraines de guerre pendant la guerre de 39-45.Je suis contente que tes amis aient fait un mariage heureux!

    2
    tantann
    Mercredi 11 Novembre 2015 à 19:25

    Merci pour ce bel article.

    Aux champs, dans les usines, dans les hôpitaux et en tant que marraines de guerre les femmes ont tenu un rôle primordial.   

    14/18  La Grande Guerre, la Der des Der qu'ils disaient ..... et puis c'est vrai, ILS ont remis cela en 40.

    Bonne soirée

    Bises.

      • Jeudi 12 Novembre 2015 à 09:21

        Heureusement que les femmes sont là pour faire tourner le pays en temps de guerre, en effet, elles étaient partout et cela leur a été d'autant plus difficile de reprendre "leur place" de simple femme au foyer une fois la paix et les hommes revenus.

    3
    Mercredi 11 Novembre 2015 à 19:34

    bel article libellule....Mettre du chaud et de l'humanité partout ou l'on peut ... sans cesse.... et celà n'empeche pas les horreurs de continuer...

    4
    Mercredi 11 Novembre 2015 à 19:57

    Oui merci pour ce billet commémoratif et sur ce sujet souvent ignoré. Tes cartes sont belles, émouvant encore à lire. J'ai lu des livres sur la guerre 14-18 et notamment un roman de Marie-Pol Armand sur la vie des familles qui restaient au village à travailler sur les exploitations ou dans les usines et attendre le retour, mais, c'était parfois une visite redoutée qu'il recevait...

    Concernant les marraines de guerre, j'ai connu quelqu'un qui a fait la guerre d'Algérie et qui en avait une marraine, et tout pareil, ils se sont mariés. Christian il s'appelait, avait été élevé par une nourrice en Morvan car de l'Assistance Publique, et n'avait donc pas de famille avec qui correspondre.

    J'ai entendu des jeunes, ce midi aux infos, à qui on demandait ce que l'on commémorait aujourd'hui et les réponses ??? à part un jour férié ça ne leur évoque pas grand chose, enfin, ne faisons pas une généralité et j'espère vraiment que d'autres jeunes savent et nous nous devons toujours parler de ces faits pour que surtout ils ne reviennent jamais.

    Les guerres sont abominables et celle-ci fut vraiment dramatique.

    Bonne soirée Marie-Libellule.

      • Jeudi 12 Novembre 2015 à 09:25

        Je ne connais pas ce roman, il faudra que je le trouve.

        Je ne pensais pas que la tradition des marraines de guerre avait perduré jusque pendant la guerre d'Algérie. Tant mieux pour ton ami Christian qui a ainsi pu trouver l'amour.

        Je sais qu'à l'école de mon village, ils préparent en classe la commémoration du 11 novembre. L'année dernière, chaque enfant "parrainnait"  un des soldats du monument aux morts et devait rechercher le maximum de renseignements sur lui, sa vie et sa famille. Une bonne initiative pour sensibiliser les enfants.

    5
    Mercredi 11 Novembre 2015 à 20:14

    Ma grand-mère née en 1900 était marraine de guerre elle m'avait raconté cette histoire!

    Bonne soirée et merci pour ce bel article

    Bisous

      • Jeudi 12 Novembre 2015 à 09:25

        Sais-tu si son "filleul" est revenu de la Guerre ? Si elle l'a revu après ?

    6
    Mercredi 11 Novembre 2015 à 21:08

    Très belle page en ce jour du 11 novembre. Merci

    7
    MClaude 47
    Jeudi 12 Novembre 2015 à 01:19
    Tu as trouvé les mots juste, les cartes parfaites, et j'ai toujours une pensée émue piur mon Grand Père qui, quand nous l'interrogeions, se liliter à cetre réponse laconique :"que Dieu vous en préserve"
    Merci Marie-Libellule pour ton très beau billet
    ♥♥♥♡♡♥♥♥
    8
    Jeudi 12 Novembre 2015 à 08:40

    Un bel et émouvant article... Merci !

    9
    Jeudi 12 Novembre 2015 à 09:27

    Merci les filles pour vos encouragements.

    Même si tous les anciens poilus ont désormais rejoint leurs camarades de tranchées, il faut qu'ils restent dans le souvenir de chacun.

    10
    Jeudi 12 Novembre 2015 à 09:34

    Non je ne sais pas la suite hélas!

    Bonne journée

    Bisous

    11
    Jeudi 12 Novembre 2015 à 11:47

    Collectionnes-tu les cartes postales sur la guerre 14-18 aussi comme les brodées ?

    12
    Jeudi 12 Novembre 2015 à 12:15

    Non, pas spécialement, mais il y a beaucoup de cartes brodées patriotiques qui ont été faites à cette époque. J'en montrais dans l'article du 11 novembre de l'année dernière, il est dans la rubrique "cartes brodées" et j'en ai quelques unes retrouvées  dans le grenier  de la Grande Maison.

    13
    Vendredi 13 Novembre 2015 à 09:39

    C'est une belle évocation! Quelle belle collection de cartes! Bisous. Sylvie.

    14
    nanou
    Jeudi 19 Novembre 2015 à 16:55

    coucou marie superbe le pull  bisous

     

     

    nanou

      • Jeudi 19 Novembre 2015 à 17:05

        Merci Nanou! J'espère que tu vas bien et Raymond aussi.

    Suivre le flux RSS des commentaires


    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :