• La vierge à l'enfant de Thérésine

    Elle est née Thérèse Marie Poitevin le 19 mars 1844 à Perpignan, mais on l'appelait Thérésine.

    La vierge à l'enfant de Thérésine

    Ses parents étaient Etienne Poitevin et Jeanne Amiel. Je n'ai pas réussi à savoir quelle était leur profession.

    En 1853, âgée de 9 ans, elle broda cette très jolie vierge à l'enfant en soie, sur du lin fin

    La vierge à l'enfant de Thérésine

    Une jolie vierge couronnée, et ce qui est curieux, c'est qu'elle n'est pas brodée au point de croix, mais avec un point vertical, travaillé en "rayures"

    La vierge à l'enfant de Thérésine

    La vierge à l'enfant de Thérésine

    L'abécédaire, le nom, la date, la frise et les bouquets sont brodés au point de croix et au point lancé

    La vierge à l'enfant de Thérésine

    Ce qui fait son charme, c'est également son magnifique cadre en marquetterie de paille

    La vierge à l'enfant de Thérésine

    Cette marquetterie qui consistait à coller de petits morceaux de paille de différentes couleurs sur un support en bois connu son apogée au XVIIIe siècle mais était encore très répandue au XIXe.

    On en faisait beaucoup de coffrets

    La vierge à l'enfant de Thérésine

    La vierge à l'enfant de Thérésine

    Mais également des meubles, des étuis à lunettes et autres objets décoratifs

    La vierge à l'enfant de Thérésine

    C'était la spécialité des galériens, bagnards et...bonnes soeurs dans les couvents!

    Je ne sais pas quand Thérésine embarqua pour l'Algérie avec ses parents :colonie française, grands espaces à exploiter...

    C'est là-bas , à St André, que Thérésine épousa  le 21 mai 1861, un jeune homme Antoine Paul Savelli, né le 9 novembre 1811 dans un petit village corse : Corbara

    La vierge à l'enfant de Thérésine

    Elle avait 17 ans, il en avait 26 de plus.

    Ils s'établirent à Mascara.

    La vierge à l'enfant de Thérésine

     

    C'est là que naquirent leurs 7 enfants: 2 garçons et 5 filles

    Le premier, en 1862, André Théophile, devint clerc de notaire, il se maria deux fois et eut deux filles: Lucie et  Marguerite, en 1888 et 1890

    Puis Pauline en 1864, Paul Antoine en 1866, Cécile en 1868, Lucie en 1870, Ernestine en 1873 et enfin Henriette en 1875.

    un enfant tous les deux ans...

    Thérésine est morte une veille de Noël, le 24 décembre 1887, elle avait 43 ans.

    Son mari Antoine Paul lui survécut encore  3 ans, il la rejoignit en 1890.

    Comment la vierge de Thérésine se retrouva-t-elle dans une vente de succession à St Martin-du-Fresne, petite ville de l'Ain pas très loin de chez moi ?

    Lequel de ses enfants ou petits enfants l'emmena-t-il dans ses bagages pour retraverser la mer, sans doute lors de la déclaration d'indépendance algérienne ?

    La vierge à l'enfant de Thérésine

    La famille Savelli a certainement fait partie de ces nombreuses familles françaises qui ont quitté leur pays de soleil pour retrouver le sol de leurs aïeux.

    Et la neige...que leurs enfants n'avaient probablement jamais vu autrement qu'en photo!

    La vierge à l'enfant de Thérésine

     


  • Commentaires

    1
    Dimanche 17 Janvier 2016 à 18:14

    J'aime beaucoup quand tu fais ce genre d'article, on se régale

    Bonne soirée

    Bisous

    2
    Dimanche 17 Janvier 2016 à 18:19

    Merci pour cet article Marie-Libellule !

    J'aime beaucoup ces recherches effectuées à partir d'un marquoir.

    Bonne soirée.

    Catherine / LOlifa

    3
    n
    Dimanche 17 Janvier 2016 à 18:41

    Chaque fois je prend un grand plaisir à lire ces histoires de famille

    ...merci...bises

    Viviane

    4
    Dimanche 17 Janvier 2016 à 18:41

    Merci 

    je te souhaite une belle soirée 

    5
    Dimanche 17 Janvier 2016 à 18:45

    Très bel article, toujours passionnant

    6
    Dimanche 17 Janvier 2016 à 18:51

    Passionnant et émouvant. Merci.

    7
    Patou
    Dimanche 17 Janvier 2016 à 18:51

    Merci pour le partage gros bisous

    8
    chantal
    Dimanche 17 Janvier 2016 à 19:05

    c'est fort joli , bisous

    9
    Dimanche 17 Janvier 2016 à 19:11

    Une enquête rondement menée, que d'informations sur la vie de Thérésine et sa famille que l'on prend plaisir à découvrir, tu es maître en la matière.

    Qu'est-ce qui t'a dirigé sur Perpignan car dans l'abc ce n'est pas indiqué.

    La Vierge est faite au demi-point on dirait ce qui donne cet effet de lignes, et cela la fait ressortir mieux par rapport au point de croix.

    Ce marquoir est très beau, et alors son cadre la cerise sur le gâteau, quel travail encore que celui de la marqueterie de paille.

    Tu as l'art de dénicher des merveilles !

    10
    Dimanche 17 Janvier 2016 à 19:21

    C'est grâce à l'arbre généalogique d'un descendant de Thérésine (merci généanet!) que j'ai trouvé de nombreux détails sur elle, et donc son lieu de naissance.

    Les points ne sont pas en diagonale comme des demi points mais vraiment verticaux..

    Merci à toutes d'apprécier mes histoires.smile

    11
    megane
    Dimanche 17 Janvier 2016 à 19:57

    Merci pour ce joli reportage qui m'a captivé comme toujours . J'ai appris qu'en 1875 il y avait déjà des Henriette

    Bonne soirée . Bisous

     

    12
    Dimanche 17 Janvier 2016 à 19:58

    Encore une enquête passionnante du commissaire Libellule ! et quelle magnifique ( une de plus ...) trouvaille que ce marquoir ET ce cadre !

    Les corses étant très attachés à leur passé familial, ça ne m'étonnerait pas que tu retrouves des descendants de Thérésine et son Antoine. Peut-être y a-t- il même encore une famille Savelli à Corbara ?

    Quant au point vertical, cela me fait penser au Bargello..

    .

    13
    Dimanche 17 Janvier 2016 à 20:01

    Non, j'ai mis mes lunettes et agrandi la photo, c'est bien un 1/2 point mais en 1 fil de large sur 2 de hauteur ...très très original !

    14
    MClaude 47
    Dimanche 17 Janvier 2016 à 23:14
    Quelle est jolie cette histoire ! Tu nous transportes 2 siècles en arrière, vous rendez vous compte et tout cela à partir d'un petit carré de lin!!
    Surtout, ne changes rien, continues à nius émerveiller, j'aime, non, j'adore ♥♥♥♡♡♥♥♥
    15
    tantann
    Lundi 18 Janvier 2016 à 09:49

    Je découvre avec intérêt ton article ce matin.

    La broderie et le cadre sont magnifiques.

    Merci de nous faire profiter de tes trouvailles et recherches.

    16
    Lundi 18 Janvier 2016 à 10:41

    Merci pour cette belle et émouvante histoire. La broderie est vraiment dans un bel état de conservation et le cadre est original et superbe.

    17
    Lundi 18 Janvier 2016 à 11:14

    Quel bel article! Je suis toute émue d'avoir suivi en ta compagnie la vie de Thérèsine. Bisous. Sylvie.

    18
    Lundi 18 Janvier 2016 à 13:05

    Très bel article,

    très beau marquoir accompagné d'une page de vie comme tu en as le secret, + la paille .... bref, je me suis régalée.

    Et ce point (demi point su 2 fils en hauteur et 1 en largeur, c'est bien ça ?) est vraiment original et très intéressant, il faut que je retienne l'idée.

    • Nom / Pseudo :

      E-mail (facultatif) :

      Site Web (facultatif) :

      Commentaire :


    19
    annieca
    Lundi 18 Janvier 2016 à 14:02

    Encore un beau marquoir, et puis tu nous dis des choses très intéressantes sur cette marqueterie de paille qui est d'un si bel effet. Concernant le point, il ressemble un peu au point de Bayeux, non?

    20
    Lundi 18 Janvier 2016 à 14:08

    Je ne connais pas le point de Bayeux, je vais aller voir...

    Il y a des merveilles en marquetterie de paille.

    21
    Lundi 18 Janvier 2016 à 15:39

    Superbe article.......merci.....

    22
    Christine13
    Mardi 19 Janvier 2016 à 09:21

    Merci pour cette jolie histoire d'après un marquoir; quel travail de recherche, et puis cette marqueterie a partir d'un brin de paille, j'ai un petit tableau avec cette technique.

    Bises

    23
    Mercredi 20 Janvier 2016 à 14:35

    Belle histoire que celle de Thérésine. Retracer toute une vie à partir d'une broderie, c'est formidable; et aussi un gros travail de recherches. Bravo!

    Bonne journée

    Suivre le flux RSS des commentaires


    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :