• La chanson du dimanche : Laissez pleurer mon coeur

    La chanson du dimanche : Laissez pleurer mon coeur

    Chanson réaliste, comme on en trouvait souvent début XXe

     

                   Laissez pleurer mon coeur

     

    1er couplet

     

    Elle l'aimait de toute son âme

    D'un ardent et sincère amour

    C'était sa chose, c'était sa femme

    Elle s'était donnée pour toujours

    Cependant pour une autre, son maître

    Sans pitié la chassa de chez lui

    Elle supplia de toute son âme

    Pour qu'il la garde, mais rien n'y fit

    Et comme il souriait, en la voyant partir

    Sanglotant elle disait, résignée à souffrir

     

    Refrain

     

    Laissez pleurer mon coeur, si vous ne m'aimez plus

    C'est pour retrouver tout mon bonheur perdu

    Oh! Ne riez jamais de mon amour extrême

    Que malgré vous, oui, je vous aime

    Aussi pour effacer ma pénible douleur

    Je serai pour toujours votre esclave dans la vie

    Pardonnez-moi cette folie

    Si vous ne m'aimez plus...laissez pleurer mon coeur

     

    2er couplet

     

    Quelle douleur lorsque dans la rue

    Au bras de l'autre , un soir, le voyant

    Elle voulut traiter de grue

    Cette voleuse qui prit son amant

    Et de rage, narguant sa souffrance

    Au café elle les a suivi

    Là, sans pitié, plein d'arrogance

    Se moquant d'elle tous deux ont ri

    Malgré tout son orgueil le soir même en rentrant

    Sans haine elle écrivit: O mon très cher amant

     

    Refrain

     

    3e couplet

     

    Cet amour, affreuse torture

    La tuait, lorsque son amant

    Revint un jour disant "Je jure

    Oui, désormais, t'aimer mieux qu'avant

    Pour cela, Oh ce fut atroce!

    Il dicta de basses conditions

    Il l'obligeait à faire la noce

    Aussi le coeur plein de répulsion

    Refusant cet amour, elle regretta combien

    D'avoir dit autrefois, à cet homme de rien

     

    2e refrain

     

    Laissez pleurer mon coeur si vous ne m'aimez plus

    Oh! Ne riez jamais de mon amour extrême

    Puis elle le chasse d'un geste résolu

    En lui disant, la face blême

    "Partez, je vous déteste et maudis à jamais

    Le jour où je vous promis toute ma vie

    J'avais commis une folie

    Mais tant je vous aimais...aujourd'hui je vous hais!"

    La chanson du dimanche : Laissez pleurer mon coeur

     

     


  • Commentaires

    1
    Dimanche 28 Août 2016 à 20:25

    Magnifique

    Bonne soirée

    Bisous

    2
    Lundi 29 Août 2016 à 09:34

    Très beau.....belle semaine à toi

    3
    tantann
    Lundi 29 Août 2016 à 18:46

    Et oui ...... Qu'en termes élégants ..... on évoquait ces choses de la vie !

    Bonne soirée.

      • Lundi 29 Août 2016 à 19:00

        Ah! On était loin des ruptures par SMS!!!^^

    4
    Mercredi 31 Août 2016 à 19:49

    Mon père adorait les chansons réalistes, avec lui je chantais à tue tête "du gris que l'on roule...". Dommage qu'on ne puisse mettre un mélodie sur ce texte.

    Suivre le flux RSS des commentaires


    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :