• Ianne Rutaut, petite protestante du XVIIIe

    Voici l'ouvrage le plus ancien et le plus rare de ma collection.

    Il s'agit des dix commandements de la loi de Dieu, brodés par Ianne Rutaut en 1712.

    Dans la Bible, les tables de la loi ont été reçues de Dieu par Moïse sur le mont  Sinaï.

    Ianne Rutaut, petite protestante du XVIIIe

    Elles se présentent généralement sous la forme de deux volets

    J'ai fait une recherche sur la famille Rutaut, c'est un nom d'origine protestante, beaucoup de Rutaut sont originaires de Lorraine, où il y avait une forte présence huguenote.

    Des tables de la loi figuraient systématiquement dans les temples réformés jusqu'à la dispartion complète de ceux ci à la révocation de l'Edit de Nantes par LouisXIV en 1685, il avait été signé par son grand père Henri IV , protestant "converti" en 1598.

    Ianne Rutaut, petite protestante du XVIIIe

    C'est là que commencèrent les problèmes pour les familles huguenotes: conversions forcées, interdiction de quitter le territoire français, obligation délever ses enfants dans la religion catholique entre autres brimades et persécutions...

    Ianne Rutaut, petite protestante du XVIIIe

    Beaucoup de familles protestantes réussirent malgré tout à quitter la France, une grande partie émigra dans le "Nouveau Monde" dans l'espoir d'une vie meilleure... La famille Rutaut a dû en faire partie car ma broderie vient de...Boston! On trouve également de nombreux Rutaut au Canada.

    Ianne est elle née en France ou aux USA? Impossible à savoir.

    Mais voilà le moment de vous montrer son ouvrage...

    Ianne Rutaut, petite protestante du XVIIIe

    Il mesure 50X70 cms et est brodé en soie. Il est remarquablement bien conservé, seules les couleurs claires ont pâli ,et le contour des arches, brodé au point de chaînette, est partiellement débrodé.

    Ianne Rutaut, petite protestante du XVIIIe

    En bas, on trouve le nom de Ianne (au début je croyais que c'était Jeanne, ou Léanne, mais non, elle s'appelait bien Ianne.) et son âge  en vieux français

    Ianne Rutaut, petite protestante du XVIIIe

    Un magnifique panier en broderie traditionnelle

    Ianne Rutaut, petite protestante du XVIIIe

    De drôles de petites frises-inachevées?- à côté de ma phrase préférée: tu ne paillarderas point!

    Ianne Rutaut, petite protestante du XVIIIe

    Ianne a réussi à inclure un petit alphabet rouge parmi les commandements

    Ianne Rutaut, petite protestante du XVIIIe

    Partout, des frises magnifiques

    Ianne Rutaut, petite protestante du XVIIIe

    Ianne Rutaut, petite protestante du XVIIIe

    Et la seule phrase en anglais...Petite américaine de première génération, elle devait parler français à la maison

    Ianne Rutaut, petite protestante du XVIIIe

    J'espère qu'elle a vécu heureuse à l'autre bout du Monde, c'est drôle que son ouvrage soit revenu dans le pays de ses origines!

     

     


  • Commentaires

    1
    Jeudi 5 Décembre 2013 à 11:03

    un magnifique et emouvant tresor

    2
    Jeudi 5 Décembre 2013 à 11:06

    Que de recherches quelle patience Bravo et bonne continuation c'est super

    marie59290

    3
    Jeudi 5 Décembre 2013 à 11:09

    Décidément ta passion nous fait découvrir des choses incroyables! Ces tables de la Loi sont un chef d'oeuvre tant au niveau broderie (quelle patience pour broder tout ce texte et ces splendides et originales frises) qu'au niveau historique. 

    Ta recherche sur les Protestants est très intéressante, comme quoi broderie et culture font très bon ménage! Un grand merci pour ce témoignage inoui!

    4
    Jeudi 5 Décembre 2013 à 11:14

    Un article passionnant!Merci

    Belle journée

    Bisous

    5
    Jeudi 5 Décembre 2013 à 12:04

    Vraiment magnifique, ou trouvez-vous toutes ces merveilles ?

    6
    Jeudi 5 Décembre 2013 à 12:25

    Quelle belle histoire, tu as fait un beau travail de recherches. Magnifique broderie ! Bisous

    7
    tantann
    Jeudi 5 Décembre 2013 à 13:04

    Magnifique par sa finesse et aussi surtout par son histoire et son ancienneté .

    Valeur inestimable merci de nous la faire partager.

    8
    domido
    Jeudi 5 Décembre 2013 à 13:55

    tu possèdes là un trésor et tes recherches sont passionnantes. Merci de nous les faire partager.  Amitiés

     

    9
    MClaude 47
    Jeudi 5 Décembre 2013 à 16:46

    Tout simplement : MAGNIFIQUE !!! quel beau trésor à conserver précieusement,

    10
    Jeudi 5 Décembre 2013 à 16:51

    J'ai beaucoup de chance de l'avoir, c'est une vraie pièce de Musée.

    11
    Jeudi 5 Décembre 2013 à 18:02

    Quelle pièce magnifique et précieuse, effectivement digne d'un musée ! Je ne sais pas comment tu te l'es procurée mais c'était vraiment ton jour de chance... Heureusement qu'elle a ainsi pu échapper à l'oubli ou pire, à un sort funeste, comme bien d'autres hélas ! Un vrai trésor.

    12
    Jeudi 5 Décembre 2013 à 18:18

    Tout bêtement sur ebay. Apparement personne d'autre n'était interessé car j'ai été la seule à miser,mais j'ai banqué en frais de port et de douane! Mais celui là, je le voulais absolument. Et ce qu'une libellule veut...

    13
    annieca
    Jeudi 5 Décembre 2013 à 19:08

    Tu as eu raison, c'est une pièce extraordinaire! (Je collectionne les exemplaires de la Bible) C'est bien une petite protestante, il fallait obligatoirement savoir lire pour lire la Bible, les catholiques en étaient loin  qui se contentaient de la parole du curé. C'est amusant ce passage "Tu ne paillarderas point", sur les miennes je n'ai que "Tu ne commettras point d'adultère". Et puis, elle n'a brodé que les commandements dans le chap.20, donc déjà déblayé la page. La date aussi est très intéressante, on a peu d'ouvrages de cette époque en français, ce qui prouve aussi qu'elle n'était pas en France à ce moment-là, contrairement à tout ce que l'on voit chez les Anglo-saxons. Garde bien ton beau trésor, c'est une superbe trouvaille.

    14
    Jeudi 5 Décembre 2013 à 20:47

    Magnifique trésor que tu as là, bien digne en effet de figurer dans un musée ( au musée huguenot de Franschoek en Afrique du Sud je n'en ai pas vu de semblable !)

    Par contre, il semblerait que le prénom de la brodeuse soit bien Jeanne : le E est nettement brodé, et en vieux français la distinction entre le I et le J n'a été faite qu'après le 16e siècle ( de même qu'entre le U et le V)... la lettre J n'existant pas dans l'alphabet latin archaique...

    De toute manière, c'est très émouvant de penser que cette petite fille " vit" toujours pour nous grâce à sa broderie et à ton achat !

     

    15
    Jeudi 5 Décembre 2013 à 21:44

    la phrase en anglais " aucun coeur ne peut penser, aucune langue ne peut dire les joies du ciel ni les tourments de l'enfer, et mary pour la Vierge Marie ?

    16
    Jeudi 5 Décembre 2013 à 22:01

    Sans doute as tu raison pour le prénom Line et je te remercie pour la traduction de la phrase en anglais!

    17
    Vendredi 6 Décembre 2013 à 07:35

    Que de questions suscitent cette broderie : pourquoi le prénom Mary immédiatement après cette phrase, sans majuscule, est-il celui d'une deuxième brodeuse qui aurait ajouté "un mot" à l'ouvrage de son amie ? Vois-tu une différence entre les façons de broder ?

    18
    Vendredi 6 Décembre 2013 à 14:55

    tout simplement splendide ! quel trésor !!!!!!!!

     

    • Nom / Pseudo :

      E-mail (facultatif) :

      Site Web (facultatif) :

      Commentaire :


    19
    Vendredi 6 Décembre 2013 à 19:39

    Superbe histoire  que le voyage de cette toile! Tu nous fait faire un sacré saut dans le temps cette fois!!!

    Bravo à toi! Tu as du passer un temps fou à retrouver tout ça!

    20
    Vendredi 6 Décembre 2013 à 20:20

    Oui, mais c'est tellement passionnant... J'aurais voulu en savoir encore plus sur cette petite fille.

    On ne saura sans doute jamais qui était cette fameuse "Mary". Peut être une amie de Jeanne, comme le suggère Line-Violette. Pas de différence de broderie sur cette phrase, juste une couleur de fil un peu plus soutenue.

    Une autre "Table de la loi" brodée est en ce moment en vente sur ebay USA, mais bien moins jolie et spectaculaire que celle ci.

    21
    cricridedette
    Dimanche 8 Décembre 2013 à 19:56

    magnifique ! quel bel ouvrage ! j'adore tes recherches ! bravo Marie !

    22
    Lundi 9 Décembre 2013 à 12:59

    ............................................................................................................................

    ............................................................................................................................

    .............................................................................................................................

    je reste vraiment sans voix

    c'est une pièce EXTRAORDINAIRE à tous les points de vues, un trésor

    Je suis ravie que Ianne soit revenue à ses origines, et chez toi en plus qui sait si bien l'écouter et la regarder

    23
    Mardi 17 Décembre 2013 à 06:30
    Hellza

    Cette toile est touchante, un vrai trésor ! Effectivement, nos temples ne sont ornés souvent que des tables de la loi, souvent peintes en grand sur les murs. 

    Suivre le flux RSS des commentaires


    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :