• Quelques rajouts sur mon blouson...

    Catherine-Kino, que certaines connaissaient et qui nous a quitté ce printemps m'avait offert des boucles d'oreille en nacre avec de petites libellules rouges. Il s'agissait de boucles d'oreilles pendantes et je n'en porte pas. Je les ai donc démontées  et elles ont trouvé une place sur le blouson, accompagné d'un joli bouton en bois offert par une autre copine.

    Blouson en jeans

    Sur un des poches du devant, j'ai cousu une petite libellule offerte par Josiane-jbrod

    Blouson en jeans

    Une libellule offerte pas Line-Violette est passée du devant au dos, on la voit mieux là!

    Blouson en jeans

    Sur une manche, un carré" à libellules brodé par Calinette. Il faisait partie du même coussin que les libellules de Flora et Ady.

    Blouson en jeans

    Sur l'autre manche, un petit Renato Parolin rouge que m'avait brodé Marny, le galon vient d'Annieca

    Blouson en jeans

    Peut être encore un peu de texte et de broderies directement en blanc sur le blouson, mais je pense qu'il touche à sa fin.

    J'espère que vous avez passé un très bon week end!

    Blouson en jeans

    Ah! J'allais oublier! Ma bulle va bientôt atteindre le 10 000e commentaire.

    Un joli cadeau attend celui ou celle qui le postera!yes

     

     

     


    26 commentaires
  • Tout avance tranquillement.

    Les choses que je brode pour moi, et que je vais vous montrer, celles que je brode pour d'autres et que vous verrez plus tard...

    Les SALS en cours sur le forum "Marquoirs, samplers et Cie" avancent tranquillement.

    Voici mon avancée sur Barbara Beiler, que je brode sur une chemise en lin

    Encours d'octobre

    Je ne sais plus si je vous avais montré Ann Rayner

    Encours d'octobre

    Et le "seven sheep sampler"

    Encours d'octobre

    Un joli marquoir tiré du Hors série "Mains et Merveilles" abécédaires anciens, il y a eu aussi un calendrier sur le même thème qui regroupe sensiblement les mêmes modèles.

    Encours d'octobre

     

    Encours d'octobre

    J'ai préféré utiliser d'autres coloris. J'adore les pensées violettes et jaunes

    Encours d'octobre

    Encours d'octobre

    Et puis mon pull en cachemire.

    Le devant est achevé (et sans fautes!) et la première manche( avec faute) le sera ce soir, devant la télévision

    Encours d'octobre

     

    Petite info: il y a des soldes sur le site "Au fil d'Emma" la soie surfine de Stef Francis est très agréable à broder et il y a de merveilleux coloris

    Profitez bien de ces belles journées d'automne, où la nature nous offre une telle diversité de couleurs...

    Encours d'octobre


    27 commentaires
  • Trois petites filles du passé, trois marquettes bien différentes...

    Tout d'abord la plus ancienne, celle de Marie Garel en 1871

    Les marquettes rouges de Marie, Angèle et Augustine

    D'après mes recherches, il s'agirait sans doute de Jeanne Marie Garel, née le 30 mai 1860 à St Cyr les Vignes, dans la Loire

    Les marquettes rouges de Marie, Angèle et Augustine

    Son papa Jean Antoine était cultivateur et avait 52 ans à la naissance de Marie, sa maman, Jeannette Fayol, en avait 30.

    Elle avait un grand frère, Claude, né en novembre 1857 et deux petites soeurs Christine et Mariette nées en 1861 et 1864.

    Elle épousa le 17 juillet 1880 Jean-Marie Commarmond, de 10 ans son aîné et lui aussi cultivateur.

    Ils ont eu un fils, Johannes, qui mourut peu de temps après sa naissance.

    Puis ils ont dû déménager...et on perd leur trace!

    Merci à Mr Michel Commarmond qui m'a aidé dans cette recherche.

     

    Elle avait donc onze ans quand elle broda ce joli petit marquoir carré avec ses animaux , ici un chien

    Les marquettes rouges de Marie, Angèle et Augustine

    Et de l'autre côté, est-ce un lapin? Le tout agrémenté de coeurs et de symboles religieux

    *

    Les marquettes rouges de Marie, Angèle et Augustine

    Et puis voilà Angèle, la fantaisiste! J'ai mis un moment à déchiffrer son nom : Angèle Nicolas, brodé de manière si originale sur sa marquette rouge

    Les marquettes rouges de Marie, Angèle et Augustine

    Angèle, Louise, Eudoxie NICOLAS est née le 1er mars 1898 à Ancelle, joli village de montagne, dans les Hautes Alpes

    Les marquettes rouges de Marie, Angèle et Augustine

    Ses parents, Emile NICOLAS et Honorine EYRAUD étaient cultivateurs, comme les parents de Marie et comme la plupart de la population rurale de cette époque. Ils étaient tous deux natifs d'Ancelle, se connaissaient sans doute depuis l'enfance, et se sont mariés en 1879, à l'âge de 22 et 23 ans

    Ils eurent 9 enfants: 6 garçons et 3 filles, Angèle est la petite dernière.

    Son frère aîné mourra à la guerre de 14.

    Elle se mariera en 1919 avec Félicien Garnier et décédera en 1986.

    C'est le seule marquoir que je connaisse où on trouve un double croix : une grand, et une plus petite dans le socle

    Les marquettes rouges de Marie, Angèle et Augustine

    Et puis le dernier, plus récent celui là, brodé par Augustine St Marty

    Les marquettes rouges de Marie, Angèle et Augustine

    Il est plus tardif : 1934, on peut penser que Augustine est née dans les années 20.

    Pas de croix de par Dieu ni de symbole religieux.La séparation de l'Eglise et de l'Etat est passée par là, et les religieuses n'étaient plus les seules à s'occuper de l'éducation des petites filles!

    Mais des motifs bien amusants, c'est la première fois que je vois un petit éléphant brodé sur un marquoir. En avait-elle vu un au zoo?

    Les marquettes rouges de Marie, Angèle et Augustine

    Il y a aussi une souris et un de beaux bouquets de fleurs

    Les marquettes rouges de Marie, Angèle et Augustine

    Augustine était une petite fille sérieuse et appliquée, sa broderie est parfaite et soigneusement doublée d'un beau tissu rouge

    Les marquettes rouges de Marie, Angèle et Augustine

    Je n'ai malheureusement pas retrouvé sa trace, St Marty n'est pas un nom de famille courant.Si elle a eu des enfants, ils sont sûrement encore de ce monde, alors si ils passent par ma bulle...qu'ils me fassent signe!

    Les marquettes rouges de Marie, Angèle et Augustine

     

     


    20 commentaires
  • Cette année, les Puces du Canal à Villeurbanne, à côté de Lyon, fêtaient leurs 20 ans.

    Christian et moi n'allions pas rater ça. Le jour n'est pas encore levé quand nous partons, arrivée un peu avant huit heures. Nous avons bien fait de partir tôt, le parking est déjà bien rempli!

    Un premier abécédaire. Il est joli, mais je n'ai pas le coup de foudre.

    Les 20 ans des Puces du Canal

    J'ai toujours aimé ces chaises pour bébé anciennes en bois, mais elles sont un peu encombrantes, vivement que la Grande Maison soit finie!

    Les 20 ans des Puces du Canal

    Des chaises, en voilà des plus modernes!C'est un couple de jeunes qui récupère d'anciennes chaises d'école ou de cuisine et qui leur donne une nouvelle jeunesse, elles plairaient bien à ma fifille chérie

    Les 20 ans des Puces du Canal

    Les 20 ans des Puces du Canal

    Passons à la salle de bain, avec cette amusante plaque publicitaire

    Les 20 ans des Puces du Canal

    Un très beau jeu de l'oie ancien

    Les 20 ans des Puces du Canal

    Popeye, le célèbre marin, cotoyait deux petits chats

    Les 20 ans des Puces du Canal

    Il faut un temps où les postes de radio étaient des oeuvres d'art

    Les 20 ans des Puces du Canal

    Un magnifique pichet grenouille, avec une anse en forme de triton, hélàs, le prix aussi était magnifique et comme je ne collectionne pas les pichets...

    Les 20 ans des Puces du Canal

    Au rayon vaisselle, une belle assiette de Digoin, dans un style différent de celles que l'on voit habituellement, je sais que Marie-Paule les affectionne, j'en ai vu de toutes sortes!

    Les 20 ans des Puces du Canal

    Et pour la cocotte, qui adore les dînettes de poupées, des petites cuisinières et fourneaus miniatures

    Les 20 ans des Puces du Canal

    J'ai même vu un mini fer à gaufres qui marchait vraiment, pour, comme disait la boîte "faire des gaufres comme maman"

    Quand on va chez le coiffeur, les chiens doivent être tenus en laisse...

    Les 20 ans des Puces du Canal

    Dernier objet insolite: ce réveil!

    Pour moi, ce personnage tient un pistolet, pour Christian il ne s'agit que...d'une pipe!

    Les 20 ans des Puces du Canal

    Et qu'avons nous rapporté ?

    Vous imaginez bien que je n'ai pu résister au charme de la jolie Louise Viollet.

    Bien qu'un de ses oiseaux soit en train de croquer une libellule!

    Les 20 ans des Puces du Canal

    Et puis la petite Marie Garel, perdue au milieu d'un carton de vieilles dentelles, je lui ai joint des bobinettes de soie

    Les 20 ans des Puces du Canal

    Et pour la Grande Maison, une suspension art nouveau avec son opaline, en parfait état

    Les 20 ans des Puces du Canal

    Nous sommes rentrés enchantés de notre journée.

    Et puis c'est dimanche, voilà la suite de mon blouson.

    En haut d'un des devants, une petite broderie que m'avait offerte Marina

    Les 20 ans des Puces du Canal

    De l'autre, une libellule brodée par Ady, ainsi que diverses libellules métalliques, offertes par de gentilles copines.

    J'ai garni de perles rouges une des coutures et rajoutés des petites fleurs.

    Les 20 ans des Puces du Canal

    J'espère que vous avez également tous et toutes passé un beau week end.

    A bientôt!

     


    22 commentaires
  • Je vous avais promis une photo tous les dimanches à partir d'octobre, de mon blouson personnalisé.

    Première étape: dans le dos, deux vieux marquoirs pas vraiment présentables: un incomplet, l'autre un peu...bancal!!!

    Et puis deux libellules brodées par des croixpinettes ; Coshka et Flora que je remercie.

    A l'origine, elles étaient appliquées sur un coussin. Mais le coussin a vieilli et était tout bouloché.

    Je les ai donc décousues, découpées et recousues sur le blouson, avec un point zigzag tout autour

    Blouson en jeans et rallye-toutous

    Et ce n'est pas fini! La suite la semaine prochaine...

    Cet après midi, comme tous les premiers dimanches d'octobre, avait lieu "Rallye Toutous" un rallye maître-chien organisé par SOS animaux Pays de Gex, la SPA locale. Contre une participation de 10 euros, vous faites une magnifique promenade dans la nature, jalonnée d'épreuves  tantôt pour les maîtres, tantôt pour les chiens!

    Entre autres épreuves, j'ai dû déchiffrer un message en braille, trouver les associations entre métiers et races de chien, décorer une pomme de terre avec des éléments naturels : voici mon chef d'oeuvre

    Blouson en jeans et rallye-toutous

    Wifi a dû passer dans des tunnels (pas voulu!) sauter à travers un cerceau (pas voulu non plus!) faire du slalom autour de piquets, sauter au dessus une barre, trouver des friandises cachées et même réussir brillamment une épreuve hautement technique!

    Je devais faire semblant d'être blessée, lui lancer un (faux!)téléphone portable qu'il devait me rapporter et ensuite faire  sonner  une clochette (peluche pendue à un fil et muni d'une petite cloche). Bon, il a fait sonner la cloche avant de ramener le portable mais tout a été réussi!

    Blouson en jeans et rallye-toutous

    Un bel après midi d'automne sous un magnifique soleil, avec le Mont Blanc d'un côté

    Blouson en jeans et rallye-toutous

    Et le Jura de l'autre...

    Blouson en jeans et rallye-toutous

    N'est ce pas Filou qu'il a fait beau et chaud?intello

    Blouson en jeans et rallye-toutous


    17 commentaires



    Suivre le flux RSS des articles
    Suivre le flux RSS des commentaires